Narration transmédias

31

Mar

Narration transmédias

Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2020

mardi 31 mars 2020
18 h 00 - 21 h 00

Main Film
2025 Rue Parthenais #301, Montréal, Quebec, H2K 3T2, Québec

Prix membre 40$ / Prix non membre 70$

Instructeur : Daniel Canty

Cet atelier abordera, dans des termes pratiques, philosophiques et poétiques, les mondes possibles de la narration transmédiatique. Le pari qui consiste à abandonner les modes attendus de la narration pour s’investir dans une forme hybride est inscrit à la racine même de l’acte de raconter. Dans le meilleur des cas, le façonnage d’un récit mène, de métamorphose en métamorphose, à la découverte graduelle d’un univers autonome. Nous explorerons, en prenant comme point de départ une série d’études de cas tirés de l’expérience du formateur, les potentialités spécifiques d’œuvres qui se risquent à l’invention de leurs propres formes. Il sera question de fidélité aux images, de liberté narrative, de résistance aux prétentions d’universalité des médias numériques, et des risques, qu’en termes de création et de réception, les aventures transmédiatiques comportent. On abordera aussi les méthodes, et les outils, qui rendent de tels projets praticables. Nous tenterons donc, au fil de la discussion, de mesurer ce qui peut se gagner ou se perdre dans de telles entreprises improbables. Le souhait est que les participants repartent inspirés, avec la volonté de redonner droit de parole, peu importe le média convoqué, aux matières les plus intimes de la narration.

Daniel Canty est écrivain, scénariste, et réalisateur. Il réalise, à la fin du 20e siècle, l’adaptation Web du roman d’Alan Lightman, Einstein’s Dreams. Depuis lors, il élabore une œuvre marquée au sceau de l’invention, créant des livres, des films, et divers projets transmédia, ou participant, à titre d’auteur ou de dramaturge, à des projets de théâtre et de danse, d’installations, d’expositions et d’interfaces. À titre d’exemple : il projette, pour le Tableau des départs, des vues de la république imaginaire de Pacifica dans les verrières du métro Parc-Extension ou capte, pour le film et l’installation Longuay (2011/2017), les mouvement de la lumière et du temps dans les fenêtres d’une abbaye cistercienne, ou crée, pour Les îles invisibles. Il collabore fréquemment avec d’autres artistes. Il cosigne, entre autres, le scénario d’If ou le rouge perdu avec la cinéaste d’animation Marie-Hélène Turcotte (2016) ou réalise le déambulatoire Les îles invisibles (2015) avec Sébastien Pierre, où s’entremêlent les fréquences d’un Montréal passé, présent et futur. Il travaille avec Marie Brassard à l’adaptation de la prose de Nelly Arcan pour La fureur de ce que je pense (2013), ou orchestre avec Robert Morin la diffusion Web de Journal d’un coopérant (2010). Ou encore écrit des librettos pour l’automate électroluminescent Operator (2012-2014) conçu par l’artiste finlandais Mikko Hynninen, ainsi que pour l’essaim de robots scripturaires Wanderer (2017) de Kerstin Ergenzinger et Thom Laepple. Ses livres, dont il assume fréquemment la mise en livre, tendent à échapper aux catégories génériques. Le plus récent est La société des grands fonds, une exploration des rapports flottants entre la littérature, l’eau et le temps. Il enseigne l’écriture à l’École nationale de théâtre du Canada. Il a de nombreux projets.

Daniel Canty

© Benoit Aquin



INSCRIPTION

- En ligne (Eventbrite)

- Par téléphone
514 845 7442 (VISA / PAYPAL sur demande)

- Au bureau
L-J 10h-17h (Interac - VISA - comptant)

Votre inscription est validée une fois le paiement effectué

Événement Facebook

soutien aux cinéastes indépendants