RACONTER AVEC LA CAMÉRA: LE SENS ET L’ESTHÉTIQUE DOCUMENTAIRE

RACONTER AVEC LA CAMÉRA: LE SENS ET L’ESTHÉTIQUE DOCUMENTAIRE

3

Nov

-

4

Nov

RACONTER AVEC LA CAMÉRA: LE SENS ET L’ESTHÉTIQUE DOCUMENTAIRE

Atelier - Cycle documentaire - Automne 2018

samedi 3 novembre 2018 - dimanche 4 novembre 2018
10 h 00 - 17 h 00

Main Film
2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301

ATELIER EN 2 PARTIES – [DATES REPORTÉES]

Formateur I Alex Margineanu, chef opérateur (L’homme de l’Isle, Le commun des mortels, Carnets d’un grand détour)

Membre 185 $ I  Non-membre 225 $


Cet atelier à la fois théorique et pratique vous enseignera comment composer efficacement vos images afin d’orienter le regard du spectateur et de produire l’effet esthétique et émotionnel.
Les différentes approches esthétiques, les conseils pratiques de direction photo dans un contexte documentaire et les différents exercices réalisés feront en sorte que vous apprendrez à traduire vos intentions en images avec plus de dextérité.

Aucun temps ne se sera alloué à l’apprentissage de l’utilisation d’une caméra.


Alex Margineanu
Alex a signé la direction photo d’une cinquantaine de projets documentaires, fiction et séries au cours des vingt dernières années, parmi lesquels « Claude N’est Pas Mort » (réal. Bruno Boulianne), « Brasilia, Life After Design » (réal. Bart Simpson) «Montréal la Blanche» (réal. Bachir Bensaddek), « The Price We Pay » (réal. Harold Crooks), « Le Commun des Mortels », « Nation » (Carl Leblanc), « Bagarreurs » (Sophie Lambert), « Grassroots in Dry Lands », « Come Worry With Us » (Helene Klodawsky), « Séances » (Danic Champoux), « Bull’s Eye, Un Peintre à l’affut » (Bruno Boulianne), « Le Coeur d’Auschwitz » (Carl Leblanc), « Toute une famille » (série, Sophie Lambert) « J’me voyais déjà » (Bachir Bensaddek), « 50 tonnes d’épinette» (Bruno Boulianne), « Les justes » (Karyna Goma/Stéphane Thibault), « Le 4125 Parthenais » (Isabelle Lavigne).

Il a aussi réalisé deux documentaires, Waves Across the Seaway (2010), et Mamaie (2005).
À travers sa carrière, il privilégie un style cinématographique riche et polymorphe, qui vise à exprimer la vision personnelle derrière chaque projet, s’inspirant autant de l’héritage documentaire que des techniques du cinéma de fiction, de l’art contemporain ou du vidéoclip.
Roumain d’origine, montréalais et québécois d’adoption, Alex a été formé dans la tradition cinématographique québécoise, sur des plateaux de tournage très variés, d’abord en cinéma de fiction, ensuite dans le riche univers documentaire, ayant assisté des directeurs photo comme Jean-Claude Labrecque, Michel LaVeaux et Marc Gadoury, entre autres.

 



INSCRIPTION

- En ligne (Eventbrite)

- Par téléphone
514 845 7442 (VISA / PAYPAL sur demande)

- Au bureau
L-J 10h-17h (Interac - VISA - comptant)

Votre inscription est validée une fois le paiement effectué

Événement Facebook

soutien aux cinéastes indépendants