Évènement à venir

  • FORMATION PROFESSIONNELLE LONGUE DURÉE : AUTOPRODUCTION ET DIRECTION PHOTO DOCUMENTAIRE - 20/02/2019 - 14/04/2019 - 10 h 00 - 17 h 00
  • FORMATION PROFESSIONNELLE LONGUE DURÉE : AUTOPRODUCTION ET DIRECTION PHOTO DOCUMENTAIRE

    20

    Fév

    -

    14

    Avr


    FORMATION PROFESSIONNELLE LONGUE DURÉE : AUTOPRODUCTION ET DIRECTION PHOTO DOCUMENTAIRE

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    20 février 2019 - 14 avril 2019
    10 h 00 - 17 h 00

    Lieu
    Mainfilm
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2


    Date limite d’inscription: 17 février 2019
    Coût des participants: 240$ (coût réel 950$)
    Temps total de formation: 36 heures (plus 2 heures de mentorat)

     

    Plan de cours:
    Introduction au métier de producteur et financement
    > 20 et 21 février 2019 I 18h à 21h
    Budget et gestion associé
    > 23 février 2019 I 10h à 17h
    Études de cas – Exercices pratiques
    > 03 & 10 mars 2019 I 10h à 17h
    Introduction à la direction photo documentaire (théorique et pratique)
    > 23 & 24 mars 2019 I 10 à 17h
    * En plus de 2 heures en individuel avec chacun des participants I avril 2019

    Grâce au soutien d’Emploi Québec, Main Film, dédié à la création cinématographique indépendante, poursuit sa mission d’accompagner les cinéastes émergents toujours plus loin. Ainsi Main Film propose une formation professionnelle complète et abordable centrée sur la production de film documentaire à très petit budget (< 50 000$), complétée par un mentorat personnalisé avec le producteur instructeur.

    Elle s’adresse aux cinéastes et artistes en arts médiatiques de Montréal qui souhaitent produire leurs propres oeuvres documentaires et ainsi maîtriser et gérer les éléments reliés à cette fonction centrale lors de la création d’une oeuvre. L’objectif de cette formation est d’outiller les cinéastes émergents afin que ceux-ci soient en mesure de s’autoproduire de manière professionnelle, en respectant leur vision artistique et tout en limitant la prise de risque.Maîtrisant ainsi les éléments clés de la production d’un documentaire à petit budget, le cinéaste sera en mesure de faire valoir plus facilement son point de vue et son talent face à des productions au budget plus important et accompagnées par des producteurs professionnels.

    Cette formation permettra d’avoir accès à plusieurs outils utiles et pertinents pour la suite.

    Les participants auront également accès à un suivi personnalisé et appliqué à leur projet et seront fortement encouragés à interagir avec le formateur.

    Avantages

    >Connaissance approfondie des principales sources de financement et leurs modèles de demande afin d’augmenter ses chances de voir son projet soutenu

    >Étude exhaustive sur la création d’un budget de production et structure financière solide

    >Exemples détaillés, anecdotes et réalités de la production d’un long métrage documentaire et des problématiques reliées

    >Étude approfondie des contrats, des assurances dont erreurs et omissions, les avocats, les rapports aux institutions, et toutes autres obligations importantes légales et institutionnelles

    >Mentorat personnalisé et spécifique au projet de chaque cinéaste

    Pour vous inscrire, une lettre de motivation et un curriculum vitae doivent être acheminés au plus tard le 17 février 2019 par courriel à services@mainfilm.qc.ca.

    Formatrice: Carmen Garcia

    Après des études en lettres et communication, et des emplois dans le milieu de l’édition et du journalisme, Carmen fait ses débuts de productrice à Ciné-Contact avec L’enjeu des femmes, une série documentaire réalisée par des cinéastes du monde entier dont Mira Nair. En 1988, elle fonde ARGUS FILMS tout en continuant de collaborer avec d’autres sociétés de production dont PIXCOM et GALA FILMS et avec l’OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA en tant que productrice, scénariste et réalisatrice. Elle a également coproduit plusieurs films avec l’ONF. Depuis 2003, après deux ans comme analyste à Téléfilm Canada, elle donne un nouveau départ à Argus Films.  Carmen est membre du Comité exécutif de DOC Québec depuis 2006. En 2011, après avoir siégé quatre ans au Conseil d’administration de l’AQMP (association des producteurs québécois), Carmen a été nommée Présidente de l’Observatoire du documentaire et a agi en tant que telle durant trois ans. Elle enseigne le métier de productrice de documentaire à l’INIS.
    ARGUS FILMS
    Récipiendaire de plusieurs prix, reconnu pour les compétences de ses collaborateurs et la qualité de ses productions, ayant à cœur de raconter la vie, Argus Films propose une analyse des événements petits et grands qui forgent notre monde et se donne le défi de piquer la curiosité et d’encourager
    le sens critique des spectateurs et des téléspectateurs.

     

    Formateur (directeur photo) : Alex Margineanu

    Alex a signé l’image d’une cinquantaine de films documentaires, fiction et séries au cours des dix-neuf dernières années, parmi lesquels  «Montréal la Blanche» (long-métrage fiction, réal. Bachir Bensaddek, prod. Kinesis),   The Oslo Diaries (long-métrage documentaire, réal. Daniel Sivan, Mor Loushy), Claude N’est Pas Mort (réal. Bruno Boulianne, Gémeau Meilleur Documentaire 2018), « The Price We Pay » (réal. Harold Crooks, prod. Informaction, 2014), « Nation » (Carl Leblanc, Orbi XXI, 2014 ), « Bagarreurs » (Sophie Lambert, B612, 2013), « Come Worry With Us » (Helene Klodawsky, Catbird Films, 2013), « Séances » (Danic Champoux, ONF, 2012), « Bull’s Eye, un peintre à l’affut » (Bruno Boulianne, Pimiento, 2011), « Rap Arabe » (Bachir Bensaddek, Orbi XXI, 2011), « Le Cœur d’Auschwitz » (Carl Leblanc, AdHoc Films, 2010), « Toute une famille » (série, Sophie Lambert, Spectra, Gemeau meilleure série doc 2009) « J’me voyais déjà » (Bachir Bensaddek, ONF 2008), « 50 tonnes d’épinette» (Bruno Boulianne, 2007, Tutti Frutti), « L’otage » (Carl Leblanc, AdHoc Films 2003), « Wow 2 » (Jean-Philippe Duval, Virage, 2002), « Les justes » (Karyna Goma/Stéphane Thibault, ONF, 2002), « Le 4125 Parthenais » (Isabelle Lavigne, Les Films du Tricycle, 2001).

    Il a aussi réalisé deux documentaires, Mamaie (Homme à la Caméra, 2005) et Waves Across the Seaway (Homme à la Caméra, 2010), diffusé à la CBC et dans plusieurs festivals.

    Roumain d’origine et québécois d’adoption, Alex a été formé dans la tradition cinématographique québécoise, sur des plateaux de tournage très variés, d’abord en cinéma de fiction, en production vidéo et ensuite à l’Office National du Film (ONF). Il est diplômé de l’université Concordia de Montréal (BA spécialisé communications option cinéma).

    À travers sa carrière, il privilégie un style cinématographique riche et polymorphe, qui vise à exprimer le sens personnel de chaque projet, s’inspirant autant de la riche tradition du cinéma direct que des techniques du cinéma de fiction, de l’art contemporain ou du vidéoclip.

  • ÉCRITURE DE SCÉNARIO & DIALOGUES DE FICTION - 09/03/2019 - 16/03/2019 - 18 h 00 - 21 h 00
  • ÉCRITURE DE SCÉNARIO & DIALOGUES DE FICTION

    9

    Mar

    -

    16

    Mar


    ÉCRITURE DE SCÉNARIO & DIALOGUES DE FICTION

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    9 mars 2019 - 16 mars 2019
    18 h 00 - 21 h 00

    Lieu
    Main Film
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301


    Atelier en 2 parties

    Formateur I Alexandre Auger, scénariste  (Prank, Les barbares de la Malbaie)
    Membre 150$  I  Non-membre 225$ (taxes non applicables)

    La scénarisation fiction est une étape cruciale du développement créatif et artistique de votre oeuvre. Cet atelier organisé en deux parties vous plonge au coeur de la pratique tout en favorisant votre réflexion pour amener à un nouveau niveau votre style narratif Vous serez accompagné à structurer vos idées, poser un regard personnel tout en acquérant les règles fondamentales de l’écriture scénaristique. Une attention particulière sera portée aux dialogues ainsi qu’aux personnages, leur validité et leur pertinence dans le récit. Venez développer votre idée originale et enrichir votre projet aux côtés du scénariste Alexandre Auger!

    Il est recommandé d’envoyer un synopsis court, une note d’intention et une ébauche de scénario à services@mainfilm.qc.ca au moins deux semaines avant l’atelier.


    Alexandre Auger
    Alexandre Auger a rédigé les courts métrages «Gaspé Copper» et «Pas la grosse Sophie» et coscénarisé les longs métrages «Yo», réalisé par Matias Meyer, et «Prank», réalisé par Vincent Biron. Il développe actuellement différents projets de courts et de longs métrages avec ses collaborateurs fréquents, entres autres le film «Les Barbares de La Malbaie», réalisé par Vincent Biron et produit par Art & Essai et le film «2×4», réalisé par Lawrence Côté-Collins et produit par la COOP Vidéo.

  • ADAPTER UNE OEUVRE LITTÉRAIRE - 19/03/2019 - 20/03/2019 - 18 h 00 - 21 h 00
  • ADAPTER UNE OEUVRE LITTÉRAIRE

    19

    Mar

    -

    20

    Mar


    ADAPTER UNE OEUVRE LITTÉRAIRE

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    19 mars 2019 - 20 mars 2019
    18 h 00 - 21 h 00

    Lieu
    Main Film
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301


    Atelier en 2 parties

    Formateur I Alexandre Auger, scénariste (2×4, Yo)

    Membre 60$  I  Non-membre 90$ (taxes non applicables)


    Au cours de cette formation, vous découvrirez comment vous approprier un récit et le travailler pour créer un scénario. Vous apprendrez comment mettre en image un style, un discours, une ambiance à partir d’œuvres littéraires sans en perdre la nature, mais tout en respectant votre propre vision. Vous aborderez également les aspects juridiques afin que vous puissiez être prêt à exploiter ces nouvelles sources et enrichir votre création.

    Membre 60$  I  Non-membre 90$


    Alexandre Auger
    Alexandre Auger a rédigé les courts métrages «Gaspé Copper» et «Pas la grosse Sophie» et coscénarisé les longs métrages «Yo», réalisé par Matias Meyer, et «Prank», réalisé par Vincent Biron. Il développe actuellement différents projets de courts et de longs métrages avec ses collaborateurs fréquents, entres autres le film «Les Barbares de La Malbaie», réalisé par Vincent Biron et produit par Art & Essai et le film «2×4», réalisé par Lawrence Côté-Collins et produit par la COOP Vidéo.

  • RACONTER AVEC LA CAMÉRA : LE SENS ET L'ESTHÉTIQUE - 30/03/2019 - 31/03/2019 - 10 h 00 - 17 h 00
  • RACONTER AVEC LA CAMÉRA : LE SENS ET L'ESTHÉTIQUE

    30

    Mar

    -

    31

    Mar


    RACONTER AVEC LA CAMÉRA : LE SENS ET L’ESTHÉTIQUE

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    30 mars 2019 - 31 mars 2019
    10 h 00 - 17 h 00

    Lieu
    Main Film
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301


    Atelier en 2 parties

    Formatrice I Stéphanie Weber Biron (The Green Room, Les amours imaginaires)
    Membre 150$  I  Non-membre 225$ (taxes non applicables)


    Cet atelier à la fois théorique et pratique vous enseignera comment composer efficacement vos images afin d’orienter le regard du spectateur et de produire l’effet esthétique escompté. Cadrage, échelle de plans, mouvements de caméra, vous ferez un tour d’horizon complet du vocabulaire cinématographique et apprendrez ainsi à traduire vos intentions en images avec plus de dextérité.

     Aucun temps ne se sera alloué à l’apprentissage de l’utilisation d’une caméra.


    Stéphanie Weber Biron
    Stéphanie Weber Biron est une réalisatrice et directrice photo qui s’est mérité plusieurs prix et nominations, notamment pour la direction photo des longs métrages de Xavier Dolan J’ai tué ma mère et Les amours imaginaires. En plus du prix Kodak remporté au « Hamptons film festival », sa direction photo s’est aussi méritée une nomination aux prix génie. Notons parmi les plusieurs courts métrages dont elle a fait la direction photo, les films primés de Ashley McKenzie Stray & When You Sleep ainsi que le film de Warner Bros, produit par Spike Jonze, Higglety Pigglety Pop! réalisés par Maciek Szczerbowski & Chris Lavis. Stéphanie a signé la direction photo de plusieurs longs métrages, tel que Blackbird (gagnant de prix à TIFF & à VIFF ) ainsi que The Forbidden Room, réalisé par Guy Maddin, qui a été présenté au festival de Sundance, et comme film d’ouverture au festival de Berlin, avant de faire le tour du monde et de remporter plusieurs prix.

    La direction photo de Stéphanie a attiré l’attention de cinéastes internationaux, ce qui lui a donné l’opportunité de faire des films en Allemagne, à New York, à Paris, à Londres et à travers le Canada. À la télévision, vous pouvez voir son travail dans la saison 1 de la série Lâcher Prise. À titre de réalisatrice et scénariste, les vidéoclips et courts métrages de Stéphanie ont fait le tour du monde. Son film Fragments a remporté un prix du jury à Prends ça Court (le Gala du court métrage Québecois). La passion de Stéphanie pour la photographie et le cinéma s’est développée très tôt. Elle habite Montréal, mais on peut souvent la surprendre à l’étranger en train de filmer son plus récent projet.

  • STRATÉGIES DE DISTRIBUTION ET DE DIFFUSION - 04/04/2019 - 18 h 00 - 21 h 00
  • STRATÉGIES DE DISTRIBUTION ET DE DIFFUSION

    4

    Avr


    STRATÉGIES DE DISTRIBUTION ET DE DIFFUSION

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    4 avril 2019
    18 h 00 - 21 h 00

    Lieu
    Main Film
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301


    Formatrice I Sarah El Ouazzani distributrice chez La Distributrice de films

    Membre 35$ I Non-membre 50$  (taxes non applicables)


    De l’auto-distribution, en passant par les festivals, les marchés, les galeries, les distributeurs ou bien encore le web, la formatrice passera en revue les différentes étapes de mise en marché, les outils promotionnels indispensables, les acteurs clés et les lieux potentiels de diffusion, afin que vous soyez en mesure de mettre en place une méthodologie pertinente.


    Sarah El Ouazzani
    Sarah El Ouazzani oeuvre principalement dans la distribution, la programmation en festival et plus récemment la production.Auparavant, au sein de 3.14*Collectif, elle était directrice de la distribution. Dans ses fonctions elle a notamment accompagné plusieurs documentaires et fictions tels que A WORLD NOT OURS et A MAN RETURNED de Mahdi Fleifel, Ours d’Argent à la Berlinale ou encore BIENVENUE À F.L. et LA COUPE de Geneviève Dulude-De Celles, Grand Prix du jury à Sundance.
    Aujourd’hui, au sein de La Distributrice de films, elle poursuit ses activités en cherchant toujours à promouvoir et défendre des oeuvres singulières. Elle a été programmatrice au festival A Long Week of Short Films de Shanghai, conseillère à la programmation au Festival International du Film Documentaire d’Agadir (FIDADOC) et programmatrice des longs métrages au Festival du nouveau cinéma en 2017.

  • MENTORAT POUR CINÉASTES DE FICTION - 05/04/2019 - 10 h 00 - 17 h 00
  • MENTORAT POUR CINÉASTES DE FICTION

    5

    Avr


    MENTORAT POUR CINÉASTES DE FICTION

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    5 avril 2019
    10 h 00 - 17 h 00

    Lieu
    Main Film
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301


    VENDREDI 5 AVRIL I 1 H par personne

    Formateur I Katerine Lefrançois (Les faux tatouages)

    Membre 60$ I Non-membre 90$ (taxes non applicables)


    Main Film propose aux cinéastes ayant un projet de court ou moyen métrage fiction, une session de mentorat.  Un producteur aguerri étudiera votre dossier* et vous rencontrera en tête à tête pendant une heure pour discuter des enjeux artistiques et logistiques de votre projet. Il vous accompagnera également dans l’élaboration d’un pitch percutant, communiquant la meilleure image de votre film. Vous pourrez ainsi susciter l’intérêt de futurs soutiens en seulement quelques mots.

    *Votre dossier comprendra:

    CV, note d’intention de réalisation (1 page), synopsis (1 page), scénario.

    À envoyer à services@mainfilm.qc.ca

    Période d’inscription: jusqu’au 21 mars


    Katerine Lefrançois
    Suite à sa graduation avec distinction de l’Université Concordia en production cinématographique, Katerine Lefrançois se lance en production avec la websérie Les Jaunes, diffusée sur Tou.tv. Elle produit par la suite plusieurs court-métrages avec Némésis Films et travaille comme productrice au contenu chez Version 10 pendant 6 ans. En 2016, elle fonde Artémis Films, sa compagnie de production et produit Les faux tatouages, son premier long métrage financé, qui est vendu dans 13 pays et sélectionné dans plus de 40 festivals dont la Berlinale, Slamdance et BAFICI. Elle est présentement en production de son premier long métrage documentaire, Tara, et en développement avec plusieurs projets.

  • SUR LE PLATEAU - DIRECTION D'ACTEURS ET MISE EN SCÈNE - 06/04/2019 - 07/04/2019 - 10 h 00 - 17 h 00
  • SUR LE PLATEAU - DIRECTION D'ACTEURS ET MISE EN SCÈNE

    6

    Avr

    -

    7

    Avr


    SUR LE PLATEAU – DIRECTION D’ACTEURS ET MISE EN SCÈNE

    Atelier - Cycle Fiction - Hiver 2019

    Date / Heure
    6 avril 2019 - 7 avril 2019
    10 h 00 - 17 h 00

    Lieu
    Main Film
    2025 rue Parthenais, Montréal, Qc, H2K 3T2, local #301


    – Ateliers en 2 parties

    Formateurs I Sophie Deraspe, réalisatrice (Le Profil Amina, Les loups)
                            Martin Dubreuil, comédien (À tous ceux qui ne me lisent pas, Le grand sommeil)

    Membre 200$  I  Non-membre 275$ (taxes non applicables) 


    Cette formation offre une rare occasion d’avoir un véritable échange entre réalisateurs et comédiens afin d’explorer la direction d’acteurs et le jeu devant la caméra. À travers plusieurs exercices pratiques, le tandem d’instructeurs réalisateur-acteur présente différentes méthodes de direction d’acteur et comment celui-ci doit moduler sa performance en fonction de la mise en scène de chaque plan. Vous développez ainsi vos habiletés à communiquer vos intentions aux acteurs et à les traduire en terme de cadrage.

    Pour les participants acteurs, vous apprenez à moduler votre jeu en fonction des intentions exprimées et de la mise en scène. Il est important également de s’inscrire au moins une semaine avant la formation pour recevoir vos scènes.


     

                                                                                    Sophie Deraspe
    Ce sont les arts visuels et la littérature qui ont conduit Sophie Deraspe vers le cinéma. En tant que directrice photo ou réalisatrice, elle fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de réaliser un premier long-métrage de fiction,Rechercher Victor Pellerin (2006), qui joue avec les codes du réel. Fort d’un succès critique et de multiples projections à travers le monde, le travail de Sophie Deraspe se poursuit avec la réalisation en 2009 d’un second long-métrage, tout aussi empreint de réalisme, Les signes vitaux. Depuis sa première internationale à Rotterdam, Les signes vitaux a été primé 14 fois dans une trentaine de festivals internationaux. Au Québec, il a été finaliste au Jutra du meilleur film. L’année 2015 est prolifique pour Sophie Deraspe qui ouvre Les Rendez-vous du cinéma québécois avec le film de fiction Les Loups, et qui lance le documentaire Le Profil Amina, au festival de Sundance.

     

    Martin Dubreuil
    Comédien au parcours hors du commun, Martin Dubreuil a fait ses premiers pas dans une trentaine de courts métrages. Il se démarque par la suite dans plusieurs longs métrages, dont 15 février 1839, de Pierre Falardeau, Tout est parfait, d’Yves-Christian Fournier, Les 7 jours du talion et 10 et demi, réalisés par Podz, Les Loups, de Sophie Deraspe, ainsi que dans La maison du pêcheur, d’Alain Chartand. On le voit également dans Avant les rues, de Chloé Leriche, dans Félix et Meira de Maxime Giroux, où il a eu le rôle-titre, ainsi que Bunker de Patrick Boivin et Olivier Roberge où il portait le rôle du soldat Tremblay. En 2015, nous avons vu Martin Dubreuil dans le film Maudite Poutine, réalisé par Karl Lemieux et produit par Métafilms. Il a également interprété Édouard Lemire dans De Père en flic 2, puis Mr. Schultz dans The 20th Century, par Matthew Rankin.
    À la télévision, il est impliqué dans de nombreux projets dont Toute la vérité, 19-2, Le Gentlemen II, Marche à l’ombre et District 31. Il fait également partie de la distribution de L’imposteur, de Fatale-Station, des Pays d’en haut, de Victor Lessard et de Trop.
    Il est également la tête d’affiche de: À tous ceux qui ne me lisent pas, une réalisation de Yan Giroux et de La grande noirceur, de Maxime Giroux.

soutien aux cinéastes indépendants