Évènement à venir

  • Rencontre avec une cinéaste : Chloé Robichaud - 06/03/2018 - 18 h 00 - 21 h 00
  • Rencontre avec une cinéaste : Chloé Robichaud

    6

    Mar


    Rencontre avec une cinéaste : Chloé Robichaud

    Rencontre - Session Fiction - Hiver 2018

    Date / Heure
    6 mars 2018
    18 h 00 - 21 h 00

    Lieu
    Main Film
    3981 Boulevard Saint-Laurent #750, Montréal, Québec, H2W 1Y5


    Invitée : Chloé Robichaud (Pays, Sarah préfère la course)
    Gratuit – Membre / 10$ Non membre


    Avec des fictions présentant des performances d’acteurs inspirantes, la réalisatrice Chloé Robichaud a su s’imposer rapidement dans l’univers cinématographique québécois.  Lors de cette rencontre, la réalisatrice de Pays, Sarah préfère la course et de Féminin / Féminin nous apprendra comment construire des personnages forts et porteurs de messages basé sur ses expériences professionnelles.

    __________________________________

    Chloé Robichaud

    En 2013, Chloé Robichaud, scénariste et réalisatrice, se trouve pour la deuxième année consécutive dans la sélection officielle du Festival de Cannes avec son premier long métrage, Sarah préfère la course. Avec Sophie Desmarais dans le rôle titre, le film évoque les compromis que doit faire une jeune sportive pour atteindre le but qu’elle s’est fixée. En 2012, son film Chef de meute était également présenté à Cannes, en nomination pour la Palme d’or du court métrage. Sélectionné pour les prix Jutra et aux Canadian Screen Awards, il figure en bonne place au Canada’s Top Ten. Il a été projeté dans de nombreux festivals internationaux.

    En 2016, son film PAYS, qui explore la vie de politiciennes, fût sélectionné au TIFF et présenté en ouverture du Festival de cinéma de la ville de Québec. Cette co-production québécoise et terre-neuvienne met en vedette une impressionnante distribution, avec Macha Grenon, Emily VanCamp, Nathalie Doummar, Alexandre Landry, Yves Jacques, Serge Houde, Sophie Faucher et Rémy Girard.

    Chloé Robichaud est aussi la créatrice de la série web Féminin/féminin, qui a obtenu dès son lancement en 2014, un rayonnement international. Elle a écrit et réalisé près d’une dizaine de courts-métrages et plus d’une vingtaine de films publicitaires, en plus de vidéoclips pour, entre autre, Isabelle Boulay et Philippe Brach.

  • Discussion autour du 1er long métrage - 21/03/2018 - 18 h 00 - 21 h 00
  • Discussion autour du 1er long métrage

    21

    Mar


    Discussion autour du 1er long métrage

    Rencontre - Session Fiction - Hiver 2018

    Date / Heure
    21 mars 2018
    18 h 00 - 21 h 00

    Lieu
    Main Film
    3981 Boulevard Saint-Laurent #750, Montréal, Québec, H2W 1Y5


    Cinéastes invités : Sophie Goyette (Mes nuits feront écho), Bachir Bensaddek (Montréal la blanche), Ian Lagarde (All You Can Eat Buddha) et Lawrence Collins-Côté (Écartée)
    Entrée libre sous inscription


    Ne manquez pas la chance unique de rencontrer4 réalisateurs émérites, Sophie Goyette (Mes nuits feront écho), Bachir Bensaddek (Montréal la blanche), Ian Lagarde (All You Can Eat Buddha) et Lawrence Collins-Côté (Écartéequi témoigneront de leurs visions et expériences personnelles d’une étape qui s’avère cruciale dans la carrière d’un cinéaste : créer son 1er long métrage.

    Ils discuteront  des plus grands défis à relever lors de cet exploit : un échange de connaissances des plus enrichissants sur l’écriture du scénario, l’expérience sur le plateau, la préparation de la production et la diffusion de leur oeuvre. Réaliser un premier long métrage correspond à de véritables enjeux stratégiques, artistiques et humains difficiles à anticiper.

    Un précieux moment d’échange pour tous cinéastes ou cinéphiles qui souhaitent connaître les vrais enjeux de produire un 1er long métrage.


    Cinéastes invités

    Bachir Bensaddek

    Ian Lagarde

    Dès sa sortie de l’école, il obtient le financement pour La Savane Américaine, un long-métrage documentaire sur l’importance démesurée de la pelouse dans la psyché américaine. Le film est présenté à trois reprises à Télé-Québec, ouvre deux fois la saison d’été de The Nature of Things et reçoit un prix spécial du Jury aux RIDM 2008.

    Il écrit et réalise ensuite six court-métrages de fiction: Voeux PieuxPlanche à l’oeil, Vent Solaire (prix de la meilleure réalisation à l’édition 2012 de « Regard sur le court-métrage au Saguenay »),  Éclat du jour (Grand Prix à Slamdance), Tentacules 8(Grand-Prix du court-métrage international de Tubigen_Stuttgart) et Grimaces, qui a remporté quatre prix aux RVCQ 2017.

    En parallèle, il travaille en tant que directeur photo sur plusieurs court-métrages et vidéoclips, puis tourne le long métrage Vic+Flo ont vu un ours (Denis Côté, 2013), qui remporte un ours d’argent (prix Alfred-Bauer) à la 63e Berlinale en février 2013.

    Il s’initie ensuite à la télésérie, en assurant la direction photo des deux premières saisons de Blue Moon(Yves-Christian Fournier, 2015-2016) et deFatale Station (Rafaël Ouellet, 2016), puis du long-métrage Les Chaouins(Yan Giroux, 2018), produit par Micro_scope.

    Son premier long-métrage de fiction, All You Can Eat Bouddha, a été présenté en première mondiale au TIFF 2017 et poursuit sa carrière en festivals, du FNC à Rotterdam en passant par Taipei, Whistler,  Austin,…

    Sophie Goyette

    Sophie Goyette est scénariste et réalisatrice. Ses courts-métrages En parallèle (2008), À l’état sauvage(2009) et Manèges (2010) furent remarqués dans le circuit de nombreux festivals. Présenté au Festival de Locarno, son film La Ronde (2011) récolte six prix et est nommé Meilleur court métrage de fiction aux Rendez-vous du cinéma québécois, en plus d’être sélectionné dans le Top Ten Canada du TIFF Group et d’être finaliste aux Prix Genie. Le futur proche (2012) remporte quant à lui le Grand Prix National et fut sélectionné en compétition au Festival Sundance. Sophie Goyette a remporté en 2017 le Prix Bright Future de la première oeuvre au Festival du film de Rotterdam pour son long métrage Mes nuits feront écho.

    Lawrence Côté-Collins

    Onze ans au sein du mouvement Kino, assortis d’une quarantaine de courts métrages (Score, 2011; Fuck That, 2010), ont fait de Lawrence Côté-Collins une guerrière de la vidéo tout-terrain.

    Adepte de la création spontanée et de modèles hybrides, la cinéaste signait en 2016, au sein de la Coop Vidéo de Montréal, son tout premier long métrage de fiction: Écartée, une œuvre à microbudget, à la frontière du documentaire et de la fiction, de la téléréalité et du cinéma direct, de l’écriture et de l’improvisation, sur un triangle amoureux improbable dans une maison isolée de l’Abitibi.

    La presse très positive évoque à la sortie d’Écartée «une cinéaste magistralement indisciplinée» (Séquences), du genre qui « fait ni dans la dentelle ni dans la demi-mesure. Grand bien nous fasse » (Voir).

    En parallèle à son parcours de cinéaste, Lawrence Côté-Collins met son talent de réalisatrice au service d’émissions de télévision. À son tableau figurent Un souper presque parfait, Classé XXX et Les Blood Brothers.

    Elle développe actuellement son prochain projet de long métrage avec la Coop Vidéo.

     

soutien aux cinéastes indépendants