Évènement à venir

  • Rencontre autour du 1er long-métrage documentaire - 20/10/2020 - 18 h 00 - 20 h 30
  • Rencontre autour du 1er long-métrage documentaire

    20

    Oct


    Rencontre autour du 1er long-métrage documentaire

    Rencontre - Cycle Documentaire - Automne 2020

    Date / Heure
    20 octobre 2020
    18 h 00 - 20 h 30


    Invités | Loic Darses (La fin des terres), Maxime Faure (Ainsi soient-elles) et Catherine Legault (Soeurs: rêve et variations)

    Gratuit sur inscription


    Ne manquez pas la chance unique de rencontrer 3 réalisateurs documentaires émérites, Loic Darses (La fin des terres), Maxime Faure (Ainsi soient-elles) et Catherine Legault (Soeurs: rêve et variations) qui témoigneront de leurs visions et expériences personnelles d’une étape qui s’avère cruciale dans la carrière d’un cinéaste : créer son 1er long métrage documentaire.

    Ils discuteront des plus grands défis à relever lors de cet exploit : un échange de connaissances des plus enrichissants sur l’écriture du film, l’expérience du tournage, la préparation de la production et la diffusion de leur oeuvre. Réaliser un premier long métrage documentaire correspond à de véritables enjeux stratégiques, artistiques et humains difficiles à anticiper.

    Un précieux moment d’échange pour tous cinéastes ou cinéphiles qui souhaitent connaître les vrais enjeux de produire un 1er long métrage.

  • Rencontre avec un cinéaste : Claude Demers | En ligne - 30/09/2020 - 17 h 00 - 19 h 00
  • Rencontre avec un cinéaste : Claude Demers | En ligne

    30

    Sep


    Rencontre avec un cinéaste : Claude Demers | En ligne

    Rencontre - Cycle Documentaire - Automne 2020

    Date / Heure
    30 septembre 2020
    17 h 00 - 19 h 00


    Invité | Claude Demers
    Animateur | Bachir Bensaddek

    Gratuit pour les membre | 10$ Non membre

    Venez célébrer l’amour… du cinéma ! Un événement incontournable du cinéma documentaire ! Claude Demers (D’où je viens, Une femme, ma mère, Les dames en bleu) discutera de ses expériences, démarches artistiques, philosophies de travail et influences.


    Claude Demers

    © Adil Boukind Le Devoir

    Paul-Claude Demers est un cinéaste et scénariste venu au cinéma de façon autodidacte. Il réalise et produit un premier long métrage de fiction L’Invention de l’amour, en 2000. Le film est sélectionné dans plusieurs festivals prestigieux au Canada et à l’étranger. Après cette incursion remarquée en fiction, le réalisateur se tourne vers le documentaire. En 2006, Demers écrit et produit et réalise Barbiers – une histoire d’homme qui connaît un succès critique et populaire. Le film remporte le Prix Gémeaux du « Meilleur montage documentaire », en plus d’être finaliste pour la « Meilleure réalisation documentaire ».
    En 2007, la Cinémathèque québécoise souligne la singularité du travail du cinéaste en lui consacrant une rétrospective.
    En 2009, Demers écrit, produit et signe Les dames en bleu , qui séduit à la fois le public et la critique. Le film fait l’ouverture de la 38e édition du Festival du nouveau cinéma de Montréal. D’autres festivals internationaux suivent : Le Festival de São Paulo au Brésil, Hot Docs à Toronto, La Rochelle en France, Namur en Belgique. Après un succès en salles, le film remporte le Prix Gémeaux du « Meilleur scénario : documentaire », en plus d’être finaliste dans deux autres catégories : « Meilleur portrait documentaire » et « Meilleur son ».
    En 2011, Demers participe au collectif À St-Henri, le 26 août , regroupant 12 cinéastes sous la supervision de la réalisatrice Shannon Walsh. Le segment de Demers porte sur deux enfants de St-Henri. En 2014, Demers réalise le long métrage D’où je viens, une œuvre plus profondément personnelle où il se penche sur le mystère des origines et les blessures de l’enfance. D’où je viens est présenté en première mondiale au Festival international du film de Rotterdam. D’autres festivals suivent : Hot Docs à Toronto, Rencontres internationales du documentaire de Montréal, etc. À l’hiver 2014-2015, D’où je viens  est acclamé par la critique, le public est aussi au rendez-vous : le film est à l’affiche pendant cinq semaines. D’où je viens est ensuite finaliste au Prix Écran pour « Meilleures images dans un long métrage documentaire ».
    Après D’où je viens, le nouveau film autobiographique de Claude Demers Une femme, ma mère, fait le portrait de sa mère biologique, qui l’a abandonné à la naissance. À travers un montage poétique qui mêle fiction et documentaire, archives de films et reconstitutions, le cinéaste imagine la vie qu’aurait pu avoir sa mère pour mieux dialoguer avec elle grâce au cinéma.

soutien aux cinéastes indépendants